Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2016

NWO

 

Fuck Illuminati, fuck Brussels, fuck Hellgium !

*

La bonne nouvelle de Noël, nous vient, sans doute involontairement, du journal belgicain ultra-libéral et ultra-subventionné La Meuse. 

La monarchie en Flandre : noir avenir. La chaîne flamande VTM, l'équivalent de RTL, supprime Royalty, son émission consacrée à la monarchie Bilderberg. Royalty... amusant, cela rime avec Rotary. 

En Flandre, le sujet n'intéresse quasi personne... les joyeuses entrées n'y ont apparemment rien changé. Environ quarante pour cent des Flamands se disent opposés à la monarchie Bilderberg. A peu près dix pour cent s'en moquent. Ces chiffres doivent recouper le clivage entre séparatistes, je-m'en-fichistes et flamingants belgicains.

En Wallonie, les chiffres disent le contraire, mais il faut nuancer en tenant compte de la désinformation et du matraquage... digne d'une journée d'émeute à Grâce-Berleur.

Si les Wallons belgifiés croient la monarchie nécessaire, ils sont, d'après les sondages, nettement moins nombreux à lui accorder leur confiance. On aime la chanson... mais le chanteur avec modération. Mon sort sera le vôtre. Certains s'en souviennent peut-être, qui sait ? La dernière fois, qui a-t-on sacrifié pour sauver la Belgique ?

La différence entre l'occupation allemande et la situation actuelle, c'est que si les Allemands sont partis et restent chez eux, les Flamands, eux, sont toujours là... mais gare à l'ennemi le plus redoutable, celui qui reste invisible, l'ennemi intérieur, l'anti-Wallonie qui nous vendra à la Flandre avec un baiser de judas. 

Oui, ces gens-là, toutes obédiences confondues, n'hésiteront pas à nous liquider, nous les Wallons, pour sauver leur Hellgium, leur Brussels, leur Art Royal, comme ils disent. Car c'est tout un art de faire disparaître un peuple... Vous connaissez la consigne ? NWO...

No Walloon Order !

ZLM

Les commentaires sont fermés.