Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2017

Tendance lourde

 

Après le titytainement, le frity-tainement !

Dans les supermarchés belgicains, les denrées alimentaires sont désormais estampillées d'un drapeau noir-jaune-rouge. Fromage, poisson, pommes de terre, tout y passe... sauf les pizzas. Là, on a droit au drapeau italien. Forcément... on est en Wallonie. Enfin, encore un peu.

Leur identité, ce n'est plus le melting-pot, mais le presse-purée. Faute de références historiques communes, on dirait que ces bovins ne parviennent plus à se penser que par leur tube digestif. 

Purée 100 % belge... alors que la distribution et le secteur agro-alimentaire sont majoritairement flamands ? Ainsi donc, les crevettes sont belges aussi... dommage qu'elles soient pêchées à la Vlaamse Kust !

Le belgicain, c'est une espèce de vache à hublot dans laquelle un éleveur flamingant plonge le bras jusqu'au coude. 

Les commentaires sont fermés.