Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2017

Guy l'Eclair ?

 

... ou Flash Debord ?

La survie est réduite aux impératifs économiques. La survie est donc aujourd'hui la vie réduite au consommable. Les faits posent la question du dépassement avant que les prétendus révolutionnaires actuels aient songé à la poser.

Ce qui n'est pas dépassé pourrit et ce qui pourrit incite au dépassement. Ignorer l'un et l'autre mouvement, c'est s'y intégrer et favoriser inconsciemment le dépassement comme on dit parfois d'un assassiné qu'il a favorisé la tâche de son meurtrier.

La survie est le non-dépassement devenu invivable. Le simple refus condamne à l'impuissance. Il faut désormais reprendre le noyau d'exigences radicales abandonné par les mouvements initialement révolutionnaires.

Internationale Situationniste, affiche détournée de Flash Gordon (1967)

Les commentaires sont fermés.