Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2017

Tu n'as rien vu à Hiroshima

 

Si tu ne vas pas à la démocratie, la démocratie viendra à toi

*

Aujourd'hui, pluie persistante durant laquelle Koepp est arrivé de Göttingen. C'est par lui que j'ai entendu parler de la capitulation japonaise : elle aurait été imposée par l'usage d'une bombe cosmique.

Je m'imaginais un projectile qui lancé à très haute altitude aurait servi à ébranler des villes entière.

C'est seulement dans la suite de l'entretien que j'ai compris mon erreur et qu'il s'agissait d'une bombe atomique qui aurait tué d'un seul coup des centaines de milliers de personnes.

Ce serait là un effacement tel qu'on ne pouvait en concevoir qu'à la suite de catastrophes cosmiques... Tamerlan n'était qu'un prince en comparaison de celui qui a conçu cet engin de mort.

Il semble qu'on puisse aujourd'hui renverser des murailles au moyens de radiations. Cela dépasse encore les trompettes de Jéricho.

Ernst Jünger : La Cabane dans la vigne

Les commentaires sont fermés.