Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2017

Cassos

 

On les accuse d'avoir des idées reçues...

*

Temps de midi. Tour de bloc. Promenade chrono. Zed inspecte le terrain : ça sent le soufre et le nada.

Ce mur, c'est vrai qu'il est long et qu'il grimpe haut... jusqu'au ciel d'un bleu-gris dont vous n'avez pas idée. Saturnien ? Oubliez la poésie... Ici, c'est différent... 

A un endroit du mur, il y a des années, une main anonyme a (mal) dessiné un soleil noir. Trench coat mafia ? La seule mafia chez nous, elle porte la couronne. Des gothiques en goguette ? Nan, il n'y en a pas, ou alors modèle Belphégor, batcave du bled. 

Bref... Où est-il ce Schwarze Sonne ? Le voilà, à demi effacé... Connaissent-ils sa signification ? Au fait, s'agit-il d'un soleil ou d'un œil ? Va savoir... A une époque, tu t'étais juré de prendre une photo... A quoi bon... A qui la montrer ? 

Une connaissance t'a raconté comment il connaissait un cassos qui s'était artisanalement tatoué un svastika, bien en vue. — Mais enfin, Fabian, qu'as-tu fait ? Et le cassos de répondre, très sérieux : ben quoi, je suis communist'. 

Difficile à croire... Et pourtant... La source est digne de confiance et vu le niveau de conscience politique, ils en sont capables. Je suis, tu es, nous sommes tous malades de leur Belgique.

Te voilà donc soli-solo, au pied du mur, archéologue amateur, en train de te creuser le rassoudok. Qu'est-ce que je fais là, dans cette zone ? La rue est déserte. Il fait froid. Plus loin, le virage tourne en descendant vers la taverne fermée.

Tu lèves les yeux.

Parole qu'il est haut ce mur...

ZLM

Les commentaires sont fermés.