Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2017

Faire face

 

— Te réjouis quand même pas trop tôt, mon gars ; les emmerdements ne sont pas tout à fait terminés.

— Mais qui va commander, maintenant ? lui demandai-je.

— La peur me répondit-il, tandis qu'un long frisson lui parcourait l'échine.

Michel Bernanos : La Montagne morte de la vie

Les commentaires sont fermés.