Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

Revizor 24.03

 

C'est quoi le réel ? A priori, rien de spectaculaire. Pas de voiture qui explose, ni de terroristes barbus, l'AK-47 en bandoulière.

Pour l'instant, rien qu'une tristesse provinciale. Matin blême. Taverne fermée. Arrêt de bus : des employées accoutrées comme si elles se rendaient au bal. 

Lorsque tu pousses la portes de la librairie, un jingle carillonne, have a nice day, come back again, tandis qu'Eddy Mitchell chante à la radio : C'est un rocker...

Les belgicains sont le peuple le plus américanisé d'Europe parce qu'ils ne sont pas un peuple, mais des cobayes. Evidemment, des Etats-Unis, ils ne retiennent que le pire... 

Il fait froid sur le trottoir. Tu hâtes le pas. Ce ne sont pas les lundis matin que tu détestes, c'est le monde moderne. Ce n'est pas le monde moderne que tu détestes, mais leur Belgique. 

Dans ta poche, un document administratif : Votre évaluation aura lieu le 24 mars prochain... Messieurs, il nous arrive un Revizor. Rien de grave, mais ça peut le devenir. Réfléchissons à une parade... 

On dirait que toute ta vie est une stratégie de rupture. La méthode consiste à attirer l'ennemi sur un autre terrain, de préférence inattendu, déstabiliser le tribunal belgicain pour le semer, comme la seiche s'enveloppe d'un nuage d'encre. Et ça marche ? Plus rien ne marche...

A ton retour, tu croises un électricien qui demande, un peu agressif : « Alors, ça va... » Ta mimique dément ton geste, le pouce levé en signe de triomphe. 

— Comme un lundi... un lundi en Wallonie.

Il hésite devant les portes blindées, méfiant, presque suspicieux — Pourquoi ? En Flandre, c'est différent ?

Nou, ik heb er geen idee van... Je moet het hen eens vragen... 

On s'entraîne pour le 24.

Les commentaires sont fermés.