Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2017

Poésie en action

 

Préface à Henri d'Ofterdingen de Novalis, par Julien Gracq

Quand un esprit comme celui de Novalis, porté à une température d'enthousiasme exceptionnelle, se sent capable d'intégrer indistinctement à la patrie du rêve à la fois le monde du sommeil et l'Allemagne des Raubritter, les Minnesinger et le nationalisme, la mystique et la guerre, le mercantilisme et la Compagnie de Jésus, il déverse sur le monde, en même temps qu'un flot de poésie, le contenu d'une redoutable boîte de Pandore d'où tout peut sortir et effectivement va sortir...

Les commentaires sont fermés.