Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2017

Devant le pouvoir...

Devant le pouvoir, je sais très précisément ce que j'ai à faire, je dois prendre mes précautions, m'incliner de telle ou telle façon. Il y a des formes, des règles du pouvoir, alors qu'il en va tout autrement lors des rencontres intellectuelles... Dès que l'élément de liberté a un rôle à jouer, les choses se compliquent... C'est évidemment l'avantage de l'ordre strict, de l'armée prussienne, de la Compagnie de Jésus ou de la flotte anglaise. Chacun sait ce qu'il a à faire. Mais si vous allez dans un café fréquenté par les littérateurs — ces gens-là sont bien plus perfides que les généraux ! On peut même dire que la discipline assure aux subordonnés une certaine forme de protection.

Ernst Jünger : Entretiens avec Julien Hervier

Les commentaires sont fermés.