Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2017

Enfant du Nord, fils du froid...

 

Moi, ce qui me fait avancer, ce n'est rien d'autre que d'être le plus seul possible, quelles qu'en soient les conséquences, et ce ne sont au fond que des désagréments, mais je les aime aussi, je suis amoureux de ce dont les autres ne se chargeraient pas.

Thomas Bernhard, in. Ténèbres, entretien avec André Müller.

Les commentaires sont fermés.