Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2017

Scoop au canard

 

Elle est tout de même plus jolie que Demetrio Scagliola...

Pour vous tenir informés, voici quelques scoops de la Meuse : une terroriste wallonne aide les Syriens, un Français déséquilibré percute un mur à Andenne et notre premier ministre, cette grande saucisse de Michel Junior, téléphone chez les méchants Français pour les enguirlander.

Non, notre pays n'est pas un fief de terroristes... on ne peut pas dire de mal de Bruxelles, une fois !

Pour une fois que Hollande avait raison... Bruxelles est un nid de terroristes, entre autres. On imagine Michel Junior en mode hystérique, pleurnicher de sa voix de castrat, avec un commissaire politique du Bilderberg derrière lui.

Cette sélection de faits divers nous rappelle, une fois encore, que, pour les médias bruxellois, nous sommes belges à géométrie variable. Ainsi, un Bruxellois gagnera au Lotto, un Flamand créera une entreprise, alors qu'un Wallon découpera sa femme à la tronçonneuse, fraudera les services du chômage ou soutiendra le djihad en Syrie.

Tout l'art du fait divers, c'est de l'orienter dans le bon sens, faussement objectif et neutre, tout en véhiculant une idéologie, en l'occurrence, le belgicanisme, et donc, la haine des Wallons et de la France.

Quant à ceux qui parleront de paranoïa, qu'ils se documentent au sujet de l'enquête de José Fontaine sur les clichés anti-wallons de la belgo-presse, enquête parue dans Toudi en septembre 1998. Fontaine a beau être un gauchiste, il disait la vérité...

Et aujourd'hui, après les Wallons, après les Français, devinez qui ils détestent le plus.

Les commentaires sont fermés.