Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

Je reste dans les parages

 

Tous à Nice !

Source AWF : Citoyens de Wallonie, nous avons conçu pour vous: un site où vous pouvez exprimer votre choix. Les 3 commissaires chargés de contrôler le bon déroulement du vote tiennent à vous dire que tout vote répété plusieurs fois par la même personne annulera automatiquement le vote exprimé par cette personne. Un citoyen = Une voix. Merci de respecter cette règle démocratique.

Merci de nous en avertir. Je comptais voter une deuxième fois, non pour bourrer les urnes, mais faute d'avoir reçu un message de confirmation.

Bourrer les urnes, c'est mal. Bourrer le mou, c'est pire. Il est piquant de constater qu'aucun rattachiste n'ose déclarer : je voterais Marine Le Pen alors que certains se disent souverainistes hors micro.

Néanmoins, comment leur en vouloir ? On peut le comprendre... Les médias diabolisent déjà le réunionisme, alors que ce mouvement fait partie intégrante de l'identité wallonne. Moi aussi, j'ai peur. Nous avons tous peur. La Wallonie de l'indicible peur. Il n'empêche : pourquoi créer un mouvement politique si vous avez la frousse à ce point ? 

C'est surtout la preuve que la situation est bien pire chez nous qu'en France, proximité de Bruxelles oblige. La liberté d'expression politique est infiniment moindre en Wallonie qu'en France.

Qu'on l'aime ou pas, la république est bonne fille puisqu'elle autorise les royalistes, les identitaires et autres euro-sceptiques à s'exprimer. Toujours plus qu'ici, en tout cas.

En effet, l'inverse serait totalement impensable dans l'entité belgicaine, avec les républicains, les rattachistes, les régionalistes wallons, etc.

Quant aux rattachistes qui déclarent voter Asselineau ou Dupont-Aignan... Et si vous alliez au bout de votre pensée, tant que ça reste dans la légalité. Ne soyez pas timides...

Kali Yuga Surfing is not a crime !

Les commentaires sont fermés.