Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2017

Destruction créatrice

 

C'est le paradoxe du nihilisme : ce n'est pas l'anéantissement qu'il poursuit, mais la préservation d'un état de choses... Ce n'est pas ce qui existe qu'il vise à détruire, mais ce qui s'altérerait inévitablement dans la poursuite de la même forme d'existence.

Ioan P. Couliano : Les gnoses dualistes d'Occident

Les commentaires sont fermés.