Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2017

Dégage Microbe !

 

1. Qui contrôle les médias contrôle les élections. L'hypnose fait le reste. 

2. Daniel Conversano : « Nous avons surestimé le pouvoir d'internet. » En effet, le nombre de clics n'est pas le nombre de votes.

3. Le vote musulman pour Le Pen représente un enjeu négligeable. Le front de la foi a vécu. Soral s'est trompé.

4. Les attentats à la veille de la présidentielle devaient profiter au vote Le Pen. Ceci démontre les limites de la thèse du faux drapeau, sempiternellement brandie par certains. 

5. En 2002, jouer la carte de la menace fasciste était peu crédible. En 2017, c'est grotesque. Logiquement, 2017 sera le point de départ d'une nouvelle génération d'éveillés.

6. Le Pen n'est ni fasciste, ni racialiste. Certains racialistes la soutiennent, mais des socialistes conséquents, c'est-à-dire attachés à leur nation, pourraient également la soutenir. 

7. Le choix n'est pas entre la gauche et la droite, ni entre le fascisme et la démocratie, comme le système voudrait nous le faire croire, mais entre la souveraineté et le mondialisme.

8. La souveraineté est un modèle dont il existe de nombreuses déclinaisons possibles, de gauche comme de droite, plus ou moins protectionnistes. 

9. Le mondialisme se décline principalement en deux modèles : l'anglo-saxon et le melting-pot à-la-belge — ce dernier étant à la fois un sous-produit de la domination atlantiste et un laboratoire pour la destruction des peuples européens. 

10. Restez Français et votez Marine.

Les commentaires sont fermés.