Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2017

Franc-tireur

 

Comme disait Desproges après un faux départ : Pouf ! Pouf ! J'efface et je recommence...

Apparemment, ce blogue est lu régulièrement, par des compatriotes Wallons, par des Français, par des gens que je ne connais pas... et d'ailleurs, je connais peu de monde.

Il faut éviter de froisser les susceptibilités. Du coup, je n'ose plus aborder certains sujets... Comme disait Cioran, je bricole dans l'irréparable.

A l'origine, ce blogue n'était qu'un aide-mémoire, une anthologie, d'où son aspect hétéroclite, son côté franc-tireur. Certes, j'ai quelques idées fixes, mais aussi un très bon tournevis.

Timeo hominem unius libri. Nous avons tous des convictions, mais il serait dommage d'être l'homme d'un seul livre. Ernst Jünger, que certains parmi vous semblent apprécier, l'avait compris, lui qui lisait aussi bien l'Ancien Testament, que le Nouveau Testament... et aussi les Mille et Une Nuits.

« Vous avez lu le Capital de Karl Marx ? C'est comme l'annuaire, on lit trois pages et on décroche... » (Pierre Desproges)

Pouf... Pouf...

Les commentaires sont fermés.