Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2017

Nec mergitur

 

Ce qui m'a toujours séduit dans la négation, c'est le pouvoir de se substituer à tout et à tous, d'être une sorte de démiurge, de disposer du monde, comme si on avait collaboré à son avènement et qu'on eût ensuite la droit, voire le devoir de précipiter sa ruine. [...]

J'ai eu beau fréquenter des mystiques, en mon for intérieur, j'ai toujours été du côté du Démon : ne pouvant l'égaler par la puissance, j'ai tenté de le valoir au moins par l'insolence, l'aigreur, l'arbitraire et le caprice. 

Quand je me méprise, je me dis, pour reprendre confiance, qu'après tout, j'ai réussi à me maintenir dans l'être ou dans un semblant d'être avec une perception des choses que bien peu auraient pu supporter. [...]

A ma façon, je dois être un lutteur puisque je n'ai pas succombé à mes ruminations.

Emil Michel Cioran : Confession en raccourci

Les commentaires sont fermés.