Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2017

Tous les livres, Montag...

Les meilleures choses ont une fin : ce sera donc le dernier billet. J'y songeais depuis plusieurs mois. Le moment semble être venu. J'ai hésité à supprimer complètement ce blogue, je le ferai peut-être, mais, dans l'immédiat, deux choses me retiennent.

D'abord, je tenais à conserver certaines notes dont les copies me manquent. Ensuite, je voulais laisser un témoignage à contre-courant des discours officiels sur la Wallonie. 

Pourquoi arrêter maintenant alors qu'on commençait juste à se lasser ? La réunion de la Wallonie à la France n'aura jamais lieu. Les derniers rattachistes le savent, eux qui parlent de rapprochement. De toute manière, les Wallons ne le méritent pas et les Français ont d'autres soucis avec ce qui se prépare chez eux.

Ensuite et surtout, dire à quel point cette Belgique me dégoûte ne me soulage plus, ne m'amuse plus. Pour l'instant, je n'en ai plus la force. Je dois me reposer, prendre du recul et faire un bilan de santé. 

Je renonce également à mener « l'action parallèle » dans le monde réel. Là aussi, il faut savoir partir à temps. Tenir toutes ces années, sans aucun réseau, de manière gratuite, c'était déjà un pied de nez à la culture subventionnée.

Soyons honnêtes, les dernières activités attiraient un public restreint et le cœur n'y était plus. Vu le faible nombre de réservations, celle prévue ce jeudi n'aura pas lieu. Néanmoins, merci aux quelques-uns qui ont rendu cette aventure possible. Vous vous reconnaîtrez.

Salut au professeur Collignon qui fut mon premier lecteur en France : désolé pour mes débordements en majuscules, ce n'était pas mal intentionné.

Salut à Zen qui fut mon dernier lecteur en France : ce fut un grand honneur. Vous êtes les plus forts et en toute humilité, je n'ai pas votre niveau.

Salut à Nikk, Xavier, Bertrand, aux derniers Wallons conscients de l'être. A vous qui lisez ceci. A bientôt, peut-être.

A bas l'entité belgicaine !

Commentaires

Merci pour tout Zed. Je me suis maintes fois posé la question sur la longévité de ce blog. J'étais impressionné par votre abnégation. Je suis triste que ça s'arrête et j'espère qu'il restera en ligne longtemps pour que l'on puisse encore en reprendre une dose de temps en temps.
Amitiés,
Nik

Écrit par : Nik Jong Un | 18/05/2017

Merci pour ces instants,à la fois de tendresse ,de coups de gueule bien placés et sans vergogne traduisant une liberté profonde.
merci pour ces moments de culture qui donne par beaucoup de moments la grande idée,qu'être wallon,c'est tout autre chose,qu'être belge,que de manger des frites ou surtout de supporter inlassablement et passivement les coups de boutoir donnés par les médias belgicaines tentant de définir une plus qu'inexistentielle culture simpliste et bien souvent même ridicule.
Merci pour cette manière d'avoir regardé la France par le petit bout de la lorgnette en sachant la juger lorsqu'elle ne va forcément du bon côté et de passer au dessus de la pensée simpliste et bien pensante;finalement aimer,c'est aussi critiquer.
Merci enfin d'être vous même négatif dans beaucoup de moments;beaucoup n'ont pas connu votre blog,et c'est bien dommage.
Je n'ai qu'un souhait qui me donnera baume au coeur;revenez...
Vous avez bercé mes journées de l'amour de la France
Vive la Wallonie libre
Vive la France
Bonne continuation
Bertrand

Écrit par : Bertrand N | 18/05/2017

Bonjour Zed,

Tout d’abord, j’espère que ton bilan de santé est bon et je te souhaite un repos réparateur. Je peux imaginer le temps consacré à ces activités et on ne saurait trop te remercier pour nous avoir livré ces billets de grandes qualités et ces conférences si souvent réussies. Les bonnes conférences ,c’est comme les bons livres, ce sont celles dont il reste quelque chose. C’est le cas, soit en sur !

Lecteur régulier de ton blog, les mots me manquent pour te dire comme je suis plein d’admiration pour ton travail dévoué. Ta pensée gagnerait à être partagée mais si elle ne sait pas trouver un public, cela à pour cause le marasme culturel et intellectuel qui nous entoure et dans lequel nous refuserons toujours de nous galvauder, même si la solitude est le prix à payer.

Ce n’est pas à nous d’en décider , mais à titre personnel, je te suggère de continuer à faire vivre ce blog tout en diminuant la cadence infernale que tu t’es imposée… Ne pas se plier au défaitisme, c’est ce qu’ils veulent !!!

En guise de remerciement, je propose de t’inviter au restaurant avec quelques assidus qui sauront t’honorer de leur présence, j’en suis sûr !

Je te recontacterai pour prévoir une date

Amicalement

Xavier

Écrit par : Xavier | 21/05/2017

Merci les gars. Je ne suis pas mort, comme chantait Sardou. Un peu flagada, mais ça va...

Demain, je dois passer un examen. On verra bien... A la fin de la semaine, ce sera plus clair.

Quoi qu'il arrive, un Wallon ne meurt pas, il combat jusqu'au bout... mais on n'est pas des surhommes. Même Jünger avait des accès de faiblesse.

J'ai envoyé des fleurs à Danielle pour m'excuser, ainsi qu'un don à une Maison de la Poésie en Italie. J'espère qu'ils le recevront...

Dès que je me sentirai mieux, je reprendrai ce blogue. Par ailleurs, je vais tenter de mettre ce repos à profit pour écrire quelque chose, une espèce de bilan, au cas où...

Rappelez-moi au mois de juin. Normalement, ça ira mieux.

A plus,

Écrit par : Zed | 22/05/2017

Les commentaires sont fermés.