Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Présence astrale

 

Deux hommes ou plusieurs mélangent leur sang dans la même coupe et ils boivent à cette coupe. Ils se considèrent ensuite comme frères par le sang. Mais l'origine de cette coutume est à chercher sur un plan plus profond. Primitivement, il s'agissait d'une cérémonie magique, pour établir un lien entre les corps astraux. Le sang a des qualités spéciales. [...]

Vous comprenez maintenant que, selon les croyances de certains peuples, quand un lien a été établi entre les corps astraux, il n'est pas brisé par la mort. Le Christ savait qu'il devait mourir, cela avait été décidé à l'avance. Il le savait et ses disciples aussi. Et chacun d'eux savait le rôle qu'il avait à jouer.

Mais en même temps, ils voulaient établir avec leur Maître un lien permanent. Et à cette fin, le Christ leur donna son sang à boire, et sa chair à manger. Ce n'était pas du tout du pain, ni du vin, mais sa réelle chair et son réel sang. La Sainte Cène fut un rite magique, analogue à une fraternisation par le sang, pour établir un lien entre les corps astraux.

Piotr Ouspensky : Fragments d'un enseignement inconnu

Les commentaires sont fermés.