Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2017

Draconien

 

Vérité en deçà des Carpates, erreur au-delà

*

Après 1490, l'Histoire du Voiévode Dracul perdit de son actualité pour devenir un livre populaire [...] De la sorte, Dracula devint un exemplum, l'incarnation du mal, un tyran comme Hérode, Néron et Dioclétien, persécuteurs des chrétiens qui utilisaient des tortures comparables à celles qu'on attribuait à Dracula, et que les prédicateurs connaissaient par la vie des martyrs. 

Ainsi, Théodore Zwinger, auteur d'un Theatrum viae humanae (Bâle, 1571) place Dracula parmi les princes méchants, aux chapitres cruautés des princes contre leurs sujets, interrogatoires et tortures douloureuses et inhumanités contre les malades.

Le poème Flöhhaz (1573) de I. Fischer évoque le repas pris par Vladimir Tepes sous les cadavres des empalés, scène que l'on pouvait admirer dans l'édition de Strasbourg de 1500. [...]

Dans tous ces récits, les cruautés attribuées à Dracula étaient comparables à celles de Mehmed II qui circulaient dans divers récits historiques et moralisateurs. [...]

Un spécialiste du droit médiéval, Radu Cosntantinescu, a eu la curiosité de comparer les punitions infligées par Vlad Tepes aux prescriptions du droit des Saxons de Transylvanie et autres recueils de lois, en vigueur en Europe Centrale et du Sud-Est, durant la seconde moitié du quinzième siècle. [...]

Tous ces codes, de même que les édits et décrets des rois de Hongrie, se distinguent par la grande sévérité des peines. [...]

La conclusion assez extraordinaire de cette comparaison est que Vlad Tepes, en torturant et en mettant à mort les Saxons de Transylvanie et ses sujets roumains d'Almas et de Fagaras, ne faisait en réalité que leur appliquer les peines prévues par leurs propres lois. 

Pour Constantinescu, les actions de Vlad n'étaient que le résultat de l'application scrupuleuse des dispositions judiciaires de son époque et non les caprices sanglants d'un tyran.

Cette étude représente sans doute une importante incursion dans l'histoire, assez méconnue, du droit médiéval, excessivement sévère et cruel à nos yeux.

Dracula : Matei Cazacu

Les commentaires sont fermés.