Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

Keep watching the sky

Charles Fort (1874-1932) ne se contente pas de collectionner les phénomènes inexpliqués, il propose une épistémologie. Il conteste à la science le droit de se détourner de ces faits et leur rend leur statut de curiosités, au sens des cabinets de curiosités, insistant sur leur caractère unique et invoquant la possibilité d'une intelligence extra-humaine ; les écrivains de science-fiction puiseront chez Fort des intrigues de romans.

Fort construit des objets passionnants, mais « sans intérêt », qui retiennent l'attention des amateurs, mais qui ne peuvent être repris dans le cadre d'un travail scientifique. Sa stratégie consiste à prendre la science à son propre jeu lorsqu'elle affiche sa passion pour la recherche de la vérité. Il accumule toujours plus de faits et montre que la science ne fonctionne pas comme on le dit, qu'elle ignore les anomalies qui gênent la constitution des savoirs et des réseaux scientifiques.

La démarche est ironique : Fort singe le discours de certains scientifiques, mais sans essayer de mettre en place une supra-science ou une para-science. Aussi lorsque certains de ses lecteurs enthousiastes décident, au début des années trente, de fonder une Fortean Society, Fort refusera d'en assurer la présidence.

La Guerre des mondes a-t-elle eu lieu ? : Pierre Lagrange

Les commentaires sont fermés.