Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2017

De l'autre côté...

— La question du paradis est une épée à double tranchant. Il y a des gens qu'on risque de blesser mortellement si on leur dit que là-bas, il n'y a que des images.

— Des images, qu'entendez-vous par là ?

— Je vais vous l'expliquer par un exemple. Ma femme — vous savez qu'elle est morte il y a plusieurs années — m'aimait infiniment et moi de même. Maintenant, elle est dans l'au-delà, et elle rêve que je suis auprès d'elle.

Elle ne sait pas que je ne suis pas réellement auprès d'elle et que ce n'est que mon image ; si elle le savait, le paradis serait un enfer pour elle.

Tous les mourants qui passent de l'autre côté y trouvent les images de ceux à qui ils étaient attachés et les prennent pour la réalité, même les images des choses auxquelles leur cœur était accoutumé, ajouta-t-il en désignant les rangées de livres de la bibliothèque.

Gustav Meyrink : Le visage vert

Écrire un commentaire