Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2017

Redrum

Résultat de recherche d'images pour "komar melamid origines du réalisme soviétique"

La glose proposée par les peintres russes [Komar et Malamid, 1982-1983] a la structure d'un jeu de mots, lisible de deux manières différentes, mais complémentaires.

La première fait appel au langage codé des artistes de l'ancien bloc soviétique : peindre, dessiner ou écrire de la main gauche signifiait ne pas croire à la valeur esthétique du résultat de ce travail, le faire donc par opportunisme ou bien par contrainte.

La seconde connotation est d'origine littéraire et intellectuelle et concerne le langage des intellectuels de l'empire soviétique : la main gauche, sinistra, est celle qui pratique un art de gauche, mais aussi celle qui dévoile le vrai caractère des choses : ici, l'aspect sombre, sinistre de l'ombre cernée.

Victor I Stoichita : Brève histoire de l'ombre

Écrire un commentaire