Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2017

Ce n'est pas un pays, mais une sale boutique

 

La Belgique est un des pays où le mouvement syndical est le plus faible : toute l'organisation du socialisme est basée sur la boulangerie, l'épicerie et la mercerie, exploitée par des comités de partis ;

L'ouvrier, habitué de longue date à une discipline cléricale, est toujours un inférieur qui se croit obligé de suivre la direction des gens qui lui vendent des produits dont il a besoin, avec un léger rabais et qui l'abreuvent de harangues, soit catholiques, soit socialistes. [...]

Il est naturel que dans un tel pays la grève générale soit conçue sous la forme politique : le soulèvement populaire doit avoir, dans de telles conditions, pour but de faire passer le pouvoir d'un groupe de politiciens à un autre groupe de politiciens : le peuple restant toujours la bonne bête qui porte le bât.

Ceci n'empêche pas Vandevelde d'assimiler le monde futur à l'abbaye de Thèlème, célébrée par Rabelais où chacun faisait ce qu'il voulait et de dire qu'il aspire à la communauté anarchiste. Oh, magie des grands mots...

Georges Sorel : Réflexions sur la violence

Écrire un commentaire