Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2017

Don't become the media, destroy the media

 

Pour écrire aujourd'hui dans la presse, il faudrait détourner un grand quotidien au dernier moment. Quand tout est prêt, que les plaques sont en place pour le flashage final, c'est là qu'il faut intervenir... Prendre l'équipe en otage et faire se crasher l'organe officiel avec, en tête, l'article qui tue. Hop ! On imprime sous la menace et le lendemain matin, dans les kiosques, cent mille lecteurs habitués à acheter leur torchon favori lisent l'incroyable à la Une.

Marc-Edouard Nabe : Une lueur d'espoir

Écrire un commentaire