Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2017

Décentrage

 

— Je n'aime pas les extrêmes, ni à droite, ni à gauche.

— Mais moi non plus... Les extrêmes se modulent plus ou moins vers un centre et le centre est toujours belge et bruxellois. C'est le radicalisme qui sauve, par la rupture. Soyons radicalement belgophobes, radicalement Wallons et décentrons-nous radicalement vers la France.

Commentaires

Putain ça dépote grave ! Vive Napoléon, annexons, annexons ! le sein de la patrie vous est ouvert ! et le plâtre de la sainte hie !

Écrit par : COLLIGNON | 09/09/2017

Répondre à ce commentaire

Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cents protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir…
(Talleyrand)

La Belgique est le bâton merdeux de l'Europe.
(Baudelaire)

Il n'y a pas de belges, il y a en Belgique des Wallons et des Flamands.
(Jules Destrée)

Écrit par : Le Diable boiteux rit avec nous | 09/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire