Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2017

Vous voulez la totale ?

 

De même que la lumière intérieure de la mystique spirituelle se transforme dans la théologie de la révolution chez Münzer en flamme dévorante, l'étincelle de la philosophie hégélienne s'embrase en flammes révolutionnaires chez Marx. L'intériorité fermée et auto-suffisante est brisée. Ce qui était lumière intérieure devient flamme dévorante qui se tourne vers l'extérieur et se transforme en incendie planétaire. Il en résulte que le devenir-philosophique du monde est un devenir-monde de la philosophie et que sa réalisation est en même temps sa perte.

Jacob Taubes : Eschatologie occidentale

PipO

Attention aux agents provocateurs de Soros...

Source Le Point : Le journal Le Point publie aujourd’hui des extraits du rapport d’un des policiers qui ont interpellé Théodore Luhaka, dit « Théo ». Le récit du policier est confirmé par la vidéosurveillance.

Le Point a pu lire le compte rendu d'exploitation détaillé minute par minute par l'IGPN, la police des polices, qui, au vu de ces images, avait conclu à l'absence d'intentionnalité de la part du policier. Une conclusion qui avait suscité l'indignation.

Reste que ce rapport de l'IGPN ne contredit pas l'audition du policier faite moins de deux heures après les faits, ce qui lui aurait laissé peu de temps pour échafauder un scénario concerté avec ses collègues.

Contre le temps

 

Selon Costa de Beauregard, alors que la physique tolérerait un temps réversible, l'observateur, qui a besoin d'agir pour survivre, ne peut supporter qu'un temps orienté. Or, dit-il, tout se passe comme si une acquisition d'information par un observateur entraînait un accroissement du désordre du système qui l'informe.

Aussi, l'homme ne peut-il organiser des systèmes que dans le sens de leur désorganisation et ne peut-il concevoir que de temps qu'irréversible : autrement dit, l'homme trouve un sens au monde s'il sait créer un temps propre tel que le temps dans le système qu'il observe s'écoule de la cause à la conséquence...

Observer, c'est détruire et suivre le cours du temps, alors que créer, c'est remonter et construire le cours du temps.

Henri Atlan : Le Cristal et la fumée