Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2017

Et les assistés fiscaux, Judas !

Résultat de recherche d'images pour "lutgen chastel pics"

Le patriotisme n'est pour eux qu'une enseigne qui doit attirer la foule : un décor derrière lequel ils pourront machiner à loisir les combinaisons à leur goût.

Au début, ils prenaient généralement quelque souci du public et s'arrangeaient à jouer leur comédie d'une façon à peu près convenable ; puis, la fatigue du rôle leur vint ; ou plutôt ils s'aperçurent que la foule qui ne demandait qu'à être dupée, n'y regardait pas de si près, était disponible à se contenter de peu, même de rien.

Ils cessèrent donc de s'imposer la moindre contrainte et apparurent tels qu'ils étaient ; avides, sans scrupules, sans conviction, sans courage et sans talent.

Blancs ou bleus, sectaires de la loge ou du confessionnal, ils témoignèrent, dans toutes les concurrences déloyales et timorées qu'ils se firent, d'un égoïsme égal et d'un manque d'intérêt identique dans les destinées du pays.

Georges Darien

26/07/2017

En ce temps las...

 

— Mon pauvre vieux, il y a vingt ans, quand je t'ai connu, tu t'intéressais déjà des trucs qui n'intéressaient personne, qui n'avaient aucun avenir... Comme si tu t'adressais à des silhouettes en carton... Il y a vingt ans, tu parlais déjà dans le désert...

— Oui, c'est mon côté Mad Max.

«... et les ténèbres n'ont pu la saisir »

Chesterton disait que si quelqu'un fait l'obscurité dans une pièce, c'est pour nous faire croire que dans cette pièce sombre, il y a quelque chose d'indiciblement menaçant et inconnaissable et qui reste tel tant que nous demeurons à l'extérieur de cette pièce en fixant son obscurité. Mais il suffit d'entrer et d'appuyer sur l'interrupteur pour s'apercevoir qu'il n'y a rien. 

Claudio Magris : Secrets