Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2017

Mythopoétique

 

L'utopie est une construction démontable dont certains morceaux ont été taillés de manière à pouvoir passer, moyennant quelques corrections d'ajustage, dans une législation possible.

Tandis que nos mythes actuels conduisent les hommes à se préparer à un combat pour détruire ce qui existe, l'utopie a toujours eu pour effet de diriger les esprits vers des réformes qui pourront être effectuées en morcelant le système ;

Il ne faut donc pas s'étonner si tant d'utopistes purent devenir des hommes d'Etat habiles lorsqu'ils eurent acquis une plus grande expérience de la vie politique. 

Un mythe, au contraire, ne saurait être réfuté puisqu'il est, au fond, identique aux convictions d'un groupe, qu'il est l'expression de ces convictions en un langage de mouvement, et que, par suite, il est indécomposable. [...]

Les mythes révolutionnaires ne sont pas des descriptions de choses, mais des expressions de volontés. Ils permettent de comprendre l'activité, les sentiments et les idées des masses populaires qui se préparent à entrer dans une lutte décisive.

Georges Sorel : Réflexions sur la violence

26/08/2017

On ne vit pas que pour sa santé...

 

La médecine protège un corps machine contre des accidents, des dangers et des risques. Envisagé ainsi, ce corps se voit plongé dans le temps oppressant de l'attente, de l'usure et de la prévision. Sa vie est minée par une mort omniprésente qui la grignote et une mort impensable qui la clôt.

La grande santé, elle, s'exprime dans un rapport particulier à la dépense où le sacrifice joyeux vient remplacer la comptabilité inquiète ; une pensée du temps qui ne suit pas la pente de l'Inévitable dégradation mais s'éternise dans l'instant présent ; une pensée de la mort qui n'est plus l'usure fatale du corps contre laquelle on lutte sans jamais gagner, mais la décision affirmative de la haute puissance.

Olivier Rasac : La Grande santé

Onde de choc

Résultat de recherche d'images pour "santé artaud citation"

Nous ne savons pas ce que signifie sortir de la religion.

Nous ne le savons pas, en ce sens, et pour cette raison que l'expérience historique qui peut être désignée comme sortie de la religion n'est pas close. Nous avons cru trop vite qu'il s'agissait là d'un chapitre révolu de notre histoire, implicitement érigée en destin mondial.

Ce processus de l'extension mondiale, mondialisée, n'est pas derrière nous dès lors que son onde de choc continue d'affecter, dans la sphère occidentale, les croyances religieuses, mais aussi les croyances politiques construites contre ces mêmes croyances religieuses ; dès lors aussi et surtout que d'autres civilisations et d'autres religions sont touchées aujourd'hui...

Jean-Claude Monod : La Querelle de la sécularisation, de Hegel à Blumenberg