Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2017

A la fin, il n'y a que la PLS qui gagne

20/06/2017

Abracadabra cadavre !

 

La vie est magique : à la fin, tout le monde disparaît.

Dr House

29/03/2017

Le Pen Pistols

 

Sid Vicious a appelé... Il soutient Marine.

Source Vive le Québec Libre : Dans un combat éternel pour rester marginal, l’ancien frontman des Sex Pistols et de P.I.L., John Lydon, alias Johnny Rotten, a fait une sortie en faveur du 45e président américain lors d’une récente entrevue télévisée. 

Lydon en a aussi profité pour démontrer son appui au Brexit et pour qualifier l’ancien leader du UK Independence Party (UKIP) Nigel Farage de «fantastic».

«La classe ouvrière a parlé, j’en fais partie et je suis avec eux», a confié l’ancien punk à l’émission Good Morning Britain.

Quand Lydon a été questionné sur Donald Trump, il l’a qualifié de «type compliqué» mais a accusé les médias de gauche de l’avoir fait paraître raciste.

«Un journaliste m’a déjà demandé si Trump était un Sex Pistol de la politique. D’une certaine façon, oui.»