Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2017

Nox in Arcana

 

La bibliothèque vaticane accueille tous les chercheurs désireux de consulter les archives, à condition qu'ils inscrivent leur nom et l'objet de leur recherche avec l'heure d'arrivée et de départ sur un registre ad hoc. La consultation du registre ne laisse pas de doute : les archives de guerre n'intéressent pas grand monde.

Ce qui a fait dire en 2005 au Préfet des archives, Mgr Pagano : Ils appellent à l'ouverture des archives, comme pour entrer dans une forteresse secrète dont ils imaginent la résistance. Mais quand la porte s'ouvre, ceux qui se lançaient à l'abordage ne se présentent pas, ou font une visite presque touristique.

13/05/2017

« Il n'est pas donné à quiconque d'aborder les extrêmes... »

Résultat de recherche d'images pour "i read banned books"

— Bonjour, auriez-vous le livre A-t-on lu Lautréamont ?

— Mmm... Vous avez un nom d'auteur ?

02/05/2017

Des types pas ordinaires...

 

Borges lut avec enthousiasme Orages d'acier. Le bibliothécaire argentin et l'ex-légionnaire allemand étaient, chacun à leur manière, deux hommes d'ordre et tout ordre procède d'une métaphysique. Néanmoins, la ressemblance s'arrête là... Si on peut imaginer un Jünger bibliophile, l'idée d'un Borges soldat, affligé de myopie, paraît risible. La métaphysique est souvent du côté des gros bataillons... rarement du côté du plomb typographique. Selon le point de vue, on l'interprétera comme du cynisme ou comme une leçon d'humilité.